Les matériaux inhabituels dans l'horlogerie sont cools. On en parle souvent mais ils ne représentent pas l'avenir. Ils seront toujours classés comme des excentricités ou bien des « innovations ».

L'un des matériaux d’horlogerie les plus traditionnels est sans aucun doute l'acier inoxydable. Pratiquement toutes les marques de haute joaillerie dont vous avez entendu parler proposent des montres de luxe en acier dans leur collection. Pratiquement, mais pas toutes.

Quelques marques dans lesquelles vous voudrez peut-être investir travaillent exclusivement avec des métaux précieux. Pour cet article, je me concentrerai sur trois d’entre elles : Patek Philippe, Parmigiani Fleurier et A. Lange & Söhne.

Patek a publié des modèles en acier dans le passé, mais se concentre maintenant sur l'utilisation de métaux précieux. Lange avait l'habitude de fabriquer des montres « courtesy » en acier pour leurs clients lorsque leur véritable Lange était en réparation. En réalisant la rareté de ces objets, de nombreux propriétaires de Lange « perdirent » leur montre courtesy et, finalement, le service fut arrêté (Lange les vend maintenant assez cher). À maintes reprises, Lange a accepté les demandes des clients pour les versions en acier de leurs montres, et à ce jour, celles-ci sont maintenant recherchées avec ferveur, apparaissant rarement lors d’enchères. Parmigiani, d'autre part, n'avait jamais utilisé l'acier, mais cela vient récemment de changer.

Une Patek en acier inoxydable est tellement rarissime qu’elle part réellement pour une somme beaucoup plus élevée que son homologue en or dans les enchères. Cela tient en partie à sa rareté, mais aussi à la résistance à l'usure de l'acier.

L'ingénierie allemande est renommée dans le monde entier pour son utilitarisme, ce qui rend la pilule difficile à avaler pour de nombreux aficionados de Lange car la société utilise exclusivement des matériaux précieux. Mais c’était le souhait du Groupe Richemont, qui possède A. Lange & Söhne, de définir clairement la marque Glashütte Original comme son « joyau de la couronne ».

Mais il est possible que les temps changent. Récemment, Parmigiani Fleurier a annoncé pour la première fois l'utilisation de l'acier dans sa gamme classique Tonda. Avec une offre croissante en acier, Parmigiani pourrait ouvrir la voie à d'autres marques tournées uniquement vers les métaux précieux pour créer un point d'entrée plus accessible à leurs produits. Du point de vue des collectionneurs, désireux d'accéder à ces excellentes marques à un prix abordable, il faut espérer que cela sera le cas. La dernière Parmigiani Fleurier Tonda 1950 en acier est maintenant disponible et coûte environ 8950 €.

En savoir plus sur le rachat de montres de luxe et de haute joaillerie ? Cliquez