Le marché de l'or a changé sa taille, sa répartition et ses caractéristiques de l'offre et de la demande au cours des 50 dernières années, mais il y a d'autres éléments qui n'ont pas beaucoup changé.

La production minière de l'or au cours des 50 dernières années

L'un des changements les plus évidents a été celui de la taille du marché. En 1971, la production minière de l'or a atteint les 1518 tonnes par an et elle était de 3169 tonnes en 2016, ce qui correspond à un taux de croissance annuelle de 1,5%, avec un sommet de 3217 tonnes atteint en 2015.

La demande de l'or au cours des 50 dernières années

La demande de l'or a été plus variable que l'offre, mais elle a augmenté à un rythme annuel de 2%, partant de 1367 tonnes en 1971 pour arriver à 3349 tonnes en 2016.

Les centres géographiques de la production minière au cours des 50 dernières années

En 1968, la production sud-africaine était de 969 tonnes et représentait 77% de la production minière occidentale d'or, touchant un sommet en 1970 avec 1000 tonnes (l'Union Soviétique n’est pas incluse car les chiffres de production n’étaient pas disponibles à l'époque). À cette époque, la majorité de l'or était exporté directement vers l'Europe, dans les centres de Londres et de Zurich. À l'heure actuelle, la Chine est le pays minier de l’or le plus important avec 454 tonnes produites en 2016, soit 14% de la production mondiale, suivi par l’Australie avec 291 tonnes et la Russie avec 254 tonnes.

Les marchés de consommation de l'or au cours des 50 dernières années

En 1970, les pays producteurs d'or les plus importants étaient l'Inde, les États-Unis et l'Italie avec respectivement 215, 193 et 175 tonnes d’or. Le marché de la joaillerie représentait le marché dominant avec un total de 75% de la consommation totale, et en 2016 il représentait 53% de la consommation totale. Le marché de l'électronique est resté le deuxième marché le plus important. Sur le marché de la joaillerie, la Chine et l'Inde se disputent la première place, mais si l’on inclue la demande industrielle de la Chine, le pays est toujours le principal consommateur d’or aujourd'hui.
La Turquie était le consommateur d’or le plus important du Proche-Orient au cours des 50 dernières années, et pendant les années 70, l’or était principalement importé depuis Beyrouth au Liban, et une petite partie depuis l'Europe. Actuellement la Turquie a diversifié ses sources d'importation avec la Suisse et le Royaume-Uni.

Depuis de nombreuses années, le marché de la joaillerie italien concentre les fabricants de bijoux leaders dans le monde, divisant le marché à parts égales entre l'Amérique du Nord, l’Europe et le Moyen-Orient. En 1980, avec la vente massive de bijoux en or lorsque le prix de l'or a atteint 850 $ l'once, Italie est venue à dominer 70% du marché de la joaillerie dans le monde. La part de marché moyenne de l'Italie entre les années 1970 et 1980 était de 25%. Puis le marché indien a commencé à croître de façon spectaculaire après la libéralisation dans les années 80, ce qui a poussé la part de l'Italie en dessous des 10% à cette période.
Le secteur de l'électronique à cette époque s’est maintenu à 10% et le plus grand perdant a été le secteur dentaire pour lequel la hausse du prix et les progrès technologiques ont réduit sa part à 6% en 1968 pour finir à moins de 2% au cours des sept dernières années.